Le surendettement a des conséquences économiques et psychosociales. Les débiteurs reçoivent des rappels et doivent faire face à des sociétés de recouvrement ou à des avocats. Dans le pire des cas, ils risquent la saisie, et en cas de dettes de loyer, la résiliation du bail par le bailleur et finalement l’absence de logement ou de domicile. Le surendettement pèse également sur l’âme des personnes, provoque des angoisses existentielles et des dépressions.

Qui aide en cas de surendettement ?

Les personnes qui ne peuvent plus payer leurs factures devraient chercher de l’aide le plus rapidement possible auprès d’un service de conseil en matière d’endettement. Les services de conseil aident parfois aussi à éliminer les causes d’un surendettement. Dans la plupart des cas, on recommande un rachat de crédit pour alléger le remboursement. Malheureusement, tout le monde n’a pas le droit à un regroupement de prêt. Dans ce cas, il faut recourir à la vente à réméré. Il s’agit d’une vente avec faculté de rachat.

Un conseiller chez ImmoSafe peut vous aider à savoir à quoi sert un réméré exactement. Mais pour faire court, le réméré s’adresse aux propriétaires qui sont dans une situation financière délicate à cause d’une ou plusieurs dettes. Par ailleurs, la vente avec faculté de rachat concerne également les individus qui ne souhaitent pas recourir à un financement bancaire pour réaliser un projet : achat immobilier, création d’entreprise, etc. Rendez-vous sur le site immosafe.fr pour en savoir plus sur le réméré et le portage immobilier.

Quelles sont les causes du surendettement ?

Les personnes concernées ne sont pas toujours responsables de leur situation de détresse. Il existe plutôt des raisons objectives au surendettement, sur lesquelles les individus ne peuvent justement pas agir facilement.

Surendettement permanent dû à un revenu faible à long terme

L’une des principales causes du surendettement est la faiblesse prolongée des revenus. Les personnes aux revenus durablement faibles sont généralement celles qui parviennent le moins à sortir du piège de l’endettement. Leurs revenus ne suffisent tout simplement pas à subvenir à leurs besoins et à financer des achats importants.

Chômage et échec de l’activité indépendante

Lorsque, suite à la perte d’un emploi, une part importante des revenus disparaît, il devient plus difficile de payer les dettes existantes. Le chômage est donc l’un des principaux déclencheurs du surendettement, surtout si la personne concernée ne parvient pas à trouver rapidement un nouvel emploi. Les professions libérales, les indépendants et les petites entreprises peuvent également tomber dans le piège du surendettement.

Maladie, accident, dépendance comme causes de surendettement

Une personne qui tombe durablement malade ou qui doit lutter longtemps contre les conséquences d’un accident sur sa santé peut également se retrouver rapidement dans une situation financière difficile, malgré une planification minutieuse.

Séparation et divorce

La séparation et le divorce sont également des causes de surendettement. Les femmes et les hommes élevant seuls leurs enfants, en particulier, se retrouvent rapidement en difficulté financière. La raison en est, entre autres, le coût du divorce. S’y ajoutent les frais d’un nouveau ménage à part entière et, dans le cas de l’ex-conjoint débiteur, la pension alimentaire courante pour le conjoint ayant besoin d’aide et les enfants communs.

Gestion non économique du ménage

Acheter maintenant, payer plus tard : les raisons d’un surendettement résident aussi dans le comportement de paiement lors des achats en ligne.